· 

Le CTIDD engagé à poursuivre le dialogue multi acteurs pour la prise en compte des recommandations des OSC dans la réforme de l’Aménagement du territoire

Le centre des technologies innovatrices et le Développement Durable(CTIDD) a tenu ce mercredi 08 juillet 2020 dans la salle de réunion Mangrove du Bâtiment Administratif Territorial de 09h à 14h  un atelier restreint du  dialogue multi acteurs des organisations de la société Civile sur l’évolution du processus de la réforme de l’aménagement du territoire et l’évaluation de la prise en compte des recommandations des OSC dans les différents outils ou documents déjà produits au cours de l’année 2019 ainsi que l’avant-projet de loi relative à  l’AT. 

 

 

 

Dans son mot d’ouverture, Mr. Jean Marie KHONDE, secrétaire ad. Intérim a  l’Aménagement du territoire, monsieur Jean Marie KHONDE a remercié CTIDD de l’intérêt qu’il porte à la thématique lié a l’Aménagement du territoire. Il a par ailleurs  souligné l’engagement du pays qui se dotera d’ici peu des instruments et outils de planification spatiale de son territoire dans le cadre du programme de la réforme de l’Aménagement du territoire par la production des documents de la politique nationale et la loi d’Aménagement du territoire qui mettraient les politiques sectorielles en cohérence spatiale et qui permettraient d’orienter les investissements sectoriels et d’assurer une gestion optimale de l’espace national et son développement durable.

 

 

Monsieur Guy KAJEMBA, coordonnateur ad intérim de GTCRR a souhaité la bienvenue aux participants tout en interpellant les participants à se mobiliser afin d’interagir pour l’aboutissement d’une loi qui prend en compte les parties prenantes.

 

 

Durant son exposé, monsieur Issa LINGBELU a rappelé le contexte du projet qui est celui de mobiliser les acteurs et parties prenantes pour la prise en compte des droits des communautés locales et peuples autochtones dans la réforme de l’A.T en cours.

 

 

Prenant en compte, les différentes avancées et les Livrables disponibles dans le cadre de la réforme de l’AT; le CTIDD a facilité  une fois de plus les acteurs et parties prenantes afin d’évaluer la prise en compte des droits de COLO et PA dans leurs espaces coutumiers et  proposer des pistes de solutions pour leurs considération dans les différents outils d’AT.

 

 

 L’atelier s’est poursuivi par une série de questions et échanges qui ont abouti aux recommandations ci-après :

 

  • ·         Les OSC doivent continuer les dialogues avec le MATRV, le Ministère de Aménagement du territoire doit être ouvert q d’éventuels recommandations, avoir des chantiers de travail.
  • ·         une analyse parallèle doit être établie entre  la loi foncière et la loi  sur les peuples autochtones
  • ·         Le plan de communication de MATRV doit être accessible afin de rendre fluide l’information et rendre possible la documentation au niveau des provinces.
  • ·         Une nécessite pour le Ministère de l’Aménagement du territoire de traduire différents documents en langues nationales.
  • ·         Les OSC désignées doivent être engagées dans le processus  de l’AT et dans le Groupe Technique (GT)
  • ·         Renforcer les rôles de la participation et les croissements de différents programmes
  • ·          Le planning des activités de parties prenantes doit être communiqué à l’ avance afin de faciliter les travaux

 

 

Cet atelier été rendue possible grâce à l’appui de Right Ressources Institut (RRI) et a connu la participation des plusieurs parties prenantes dont : RCEN, RRI , RRN, DYJEDD, LINAPICO, REPALEF, DGPA, CFLEDD, APEM, CAGDFT, BVGRN,GTCRR, FONAREDD/PNUD, MINAGRI, MAF.FON, MEDD et le MinATRV.

 

                        

                                                                                                                  Gloria IYOSSO